L’AUDIT ORGANISATIONNEL DU MINISTERE DE LA FONCTION

Sollicitation de Manifestations d'Intérêt

Des informations générales

Congo
   Brazzaville
   No.1061 MEFB-CAB
   Dec 9, 2007
   Dec 24, 2008
   Banque Mondiale
   Le consultant devra être une firme spécialisée en audit organisationnel des institutions publiques, présentant des expériences en audit des organisations publiques similaires (4 missions au moins).
Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant leurs capacités techniques à exécuter lesdits services, notamment :

a) Documents (Brochures de présentation) indiquant avec détails l’exécution de travaux analogues vérifiables en matière d’audit organisationnel des administrations publiques ;

b) Coordonnées : noms du ou des responsables ; adresse, tél, fax, E-mail
   Français

Missions

Services d'audit  

Texte original

      
MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET -------------- CABINET ------------ N°__________________MEFB-CAB.- REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès ------------- AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERÊT Le Gouvernement de la République du Congo a sollicité et obtenu auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA) un Don pour l’exécution du Projet de Renforcement des Capacités de Transparence et de Gouvernance (PRCTG Phase 2) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Don pour les services de consultants indiqués ci-après ; Le Gouvernement a convenu avec l’IDA de recruter un consultant pour : L’AUDIT ORGANISATIONNEL DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DES REFORMES DE L’ETAT. 2.1 Objectifs de l’étude Dans le cadre de l’exécution de son programme au titre de la facilité pour la réduction de la pauvreté et la croissance (FRPC), le gouvernement de la République du Congo s’est engagé en 2006, en accord avec les institutions de Bretton woods, à réaliser un certain nombre d’actions déterminantes en vue de préparer les réformes structurelles attendues au cours des prochaines échéances. Parmi ces actions figure l’audit organisationnel de la fonction publique. En effet, avec les départs massifs à la retraite au cours des dix (10) prochaines années (près d’un fonctionnaire sur deux), il est nécessaire, non seulement de procéder à un état des lieux des effectifs de la fonction publique, mais aussi de faire un diagnostic sur les méthodes et procédures usuelles d’une part et l’analyse de la structure des métiers, des emplois et des postes de travail, d’autre part en vue d’établir un plan de gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des métiers au sein de la fonction publique congolaise. Dans ce contexte, une assistance technique s’est avérée nécessaire pour la réalisation d’un audit organisationnel au sein du MFPRE. L’objectif de cette mission est de :  faire le diagnostic de la fonction publique en identifiant les goulots d’étranglement dans les méthodes et procédures de traitement des dossiers dans l’administration ;  analyser les métiers afin de mettre en exergue d’une part ceux en voie de disparition et d’autre part ceux en émergence ou autres cas de figure ;  apprécier l’organisation du travail dans la fonction publique.  identifier les attributions du MFPRE de façon détaillée, afin d’établir ce qui relèverait réellement de sa juridiction d’une part et d’éliminer les éventuelles redondances avec d’autres institutions étatiques ;  examiner les missions et le mandat assignés aux structures internes du MFPRE, ainsi que la nature des tâches attribuées à chaque unité afin de vérifier d’éventuels cas de double emploi, où bien d’insuffisance de mandat pour l’exercice des fonctions et responsabilités dans le domaine de la gestion des ressources humaines ;  vérifier les possibilités éventuelles de division excessive des fonctions dans plusieurs petites unités au sein du MFPRE et définir la manière de les intégrer dans des unités plus larges et douées d’un mandat plus important. Dans ce cas, il est nécessaire de proposer d’intégrer des fonctions dans des unités plus larges avec un mandat mieux défini ;  vérifier plusieurs fonctions différentes par nature au sein d’unités trop larges auxquelles a été attribué un mandat générique ;  vérifier la quantité et la complexité des procédures internes afin d’introduire des mesures de simplifications pour réduire les temps d’exécution de procédures et améliorer la qualité des services ;  élaborer un cadre organique du MFPRE et de ses directions générales ;  faciliter et conduire la transition des structures administratives reformées des trois(3) directions générales et de l’inspection générale financières vers un nouveau modèle de gestion et organisation des services. 2.2 Profil du Consultant et du personnel clé pour la mission Le consultant devra être une firme spécialisée en audit organisationnel des institutions publiques, présentant des expériences en audit des organisations publiques similaires (4 missions au moins). Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant leurs capacités techniques à exécuter lesdits services, notamment : a) Documents (Brochures de présentation) indiquant avec détails l’exécution de travaux analogues vérifiables en matière d’audit organisationnel des administrations publiques ; b) Coordonnées : noms du ou des responsables ; adresse, tél, fax, E-mail. Sur cette base, une liste restreinte de consultants ayant les qualifications pertinentes sera établie, en conformité avec les Directives « Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale de mai 2004 ». Le choix final du consultant sera fait sur la base de la sélection fondée sur la Qualité Technique et le Coût. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires, au sujet des documents de référence (Directives), à l’adresse ci-dessous, les jours ouvrables, de 8 h 00 à 14 h 00. Les manifestations d’intérêt doivent être déposées sous pli fermé et cacheté à l’adresse ci-dessous, au plus tard, le 24 décembre 2007 à 12 h 00 à : PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE TRANSPARENCE ET DE GOUVERNANCE UNITE DE COORDINATION DU PROJET. SECTION PASSATION DES MARCHES B.P 2116 Brazzaville, République du Congo Derrière le Commissariat Central Tel : (242) 635 53 22 /81 53 36. E-mail : prctg@yahoo.fr Brazzaville, le 29 novembre 2007 Le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, pi KABA MBOUALA
Veuillez noter que cet avis est pour information seulement.
Nous nous efforçons de fournir des informations les plus exactes et mises à jour mais nous ne pouvons pas garantir que toutes les informations fournies sur notre site ne contiennent pas d'erreur.
Si vous avez des suggestions/corrections pour cet avis, n'hésitez pas à nous en informer.